samedi 27 avril 2013

LES CANTAYRES DE CAME ONT ENREGISTRÉ : ENFIN!

Dix-sept ans, voilà  dix-sept ans que notre communauté occitano-gasconne est privée des relais phonogrammiques du plus célèbre groupe de chants polyphonique du Val d’Adour maritime, inventé à l’automne 1972 par Georges BOURDALÈS et Yvan BAREYRE.
Dix-sept ans : quasiment l’âge d’une génération.
Comment donc les populaires « chanteurs de bistrot » – une étiquette qu’ils ont toujours revendiquée avec force – ont-ils pu priver une génération entière d’enregistrements de leurs mélodies batelières ?
Mais que faisaient donc les Cantayres de Came  durant toutes ces années ?

LE DERNIER CD DES CANTAYRES DE CAME ÉDITÉ EN 1996

 40 ANS, DISCRETS, MAIS TOUJOURS ACTIFS

A l’évidence, les 15 cantayres ont continué à sillonner dans une relative discrétion les chemins urbains et ruraux du territoire, allant de salles de spectacle en salons privés avec quelques sorties en région parisienne ou encore dans les zones midi-pyrénéennes voisines.
On a pu les entendre, par exemple, dans le site prestigieux  du prieuré d’Ambialet dans le Tarn*.
D’Ambialet ? Ben oui, d’Ambialet. Pourquoi vous ne connaissez pas Ambialet? Alors ça c’est un peu fort ! Alors que l'université Saint Francis de Loretto en Pennsylvanie aux Etats-Unis en a fait une base pour ses étudiants, vous, lecteurs assidus de Moundes.com, vous ignorez l’existence de la presqu’île rocailleuse d’Ambialet ? 

Voila donc une direction que vous ne manquerez pas de prendre dès cet été.
En attendant, profitez d’une première visite (gratuite celle-ci) avec les Cantayres de Came, puisqu’il s’agit bien d’eux. Ils y ont improvisé l’an passé une interprétation d’un chant traditionnel gascon sous les yeux et les oreilles de visiteurs surpris et épatés !


*Remarquez que "donner de la gorge" dans le Tarn n'a pas de quoi surprendre.


QUATORZE CHANTS POLYPHONIQUES TRADITIONNELS

Donc, après dix-sept ans d'attente, il nous devrait être possible d’ajouter prochainement un nouveau numéro aux six enregistrements qui ont balisé le parcours des chanteurs polyphoniques gascons des bords de la Bidouze depuis leur création en 1972.

Sous le contrôle de Patrick FISHER une nouvelle production AGORILA

C’est dans le Foyer communal transformé en studio d’enregistrement qu’à été collectée la matière du futur CD. A Came, pays des chaisiers, toutes les productions sont évidemment artisanales.

Le Foyer transformé en studio d'enregistrement le temps d'un après-midi

Quatorze titres nous sont promis. Parmi ceux-ci, quelques reprises d’œuvres emblématiques qui ont fondé l’image des Cantayres, dont l’incontournable «Bibole », le chant des pêcheurs de pibales rythmé de façon originale au sifflet et à « table frappée ».

AU MOIS DE JUIN... SI TOUT VA BIEN!

La sortie du nouvel enregistrement, qui devrait porter le numéro 7, nous est annoncée pour le début de l’été, au mois de juin.
Avec le dérèglement climatique actuel, le début de l’été devrait plutôt se situer… au mois de septembre.
 
Quant-à nous, nous mettrons en place  une veille dès juin. Au cas où… 
 Après 17 ans d’attente, il ne manquerait plus que nous manquions cette sortie.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire