mercredi 10 septembre 2014

CHEZ NOUS, IL SE PASSE DES CHOSES...

SI L'ADOUR M’ÉTAIT CONTÉ...

Les 20 et 21 septembre prochains se déroulera au port d'Urt la troisième édition d'un événement aux titres populairement généralisés de "La Fête de l'Adour" ou mieux « SI L’ADOUR M’ÉTAIT CONTÉ...».


Ce moment de la vie du territoire réunit toutes les compétences, tous les métiers, toutes les passions que peuvent mobiliser ces "Axes de Vie" que représentent pour leur communauté riveraine le fleuve Adour et ses affluents.
L'organisation centrale de cet événement repose sur l'association Val d'Adour Maritime et son président Barthélemy SAVARY.

CETTE ANNÉE, AUSSI LA CULTURE GASCONNE

Le dimanche 21, à partir de 10H30 se déroulera un événement qui marquera probablement l'Histoire du territoire : la conclusion officielle de la première opération de collectage de la Mémoire vivante du Bas-Adour.
Les représentants des Institutions publiques commanditaires, des communes et des opérateurs y seront présents

DE quoi s’agit-il ?
Une série de 20 enquêtes filmées a été commandée à l’Institut occitan (Inoc-Aquitaine) par le Conseil général des Pyrénées Atlantiques.
Ces enquêtes ont été confiées à deux opérateurs de terrain : Yvan BAREYRE de l’association Mémoire Vivante et Caroline DUFAU de l’Agence de production audiovisuelle PIGET de Toulouse.

LES OBJECTIFS DU PROJET
1 – Constituer un « fond d’études » déposé au Pôle des Archives départementales, destiné aux chercheurs linguistes qui s’intéresseront aux particularités de l’Occitan de Gascogne parlé en Bas-Adour.

2- Constituer une série « d’Histoires de Vies » à destination personnalisée de chaque témoin associé à cette opération.

QUI SONT CES TÉMOINS ?
Des femmes et des hommes dont la vie est intimement liée à celle de l’Adour, des Gaves de Pau et d’Oloron, de la Bidouze, de l’Aran…
Des femmes et des hommes de « chez-nous ». Nous les connaissons, nous les côtoyons peut-être même régulièrement.
Ils nous parlent de leur passion pour leur territoire, de la complicité qu’ils ont su établir avec ses axes de vie et leurs immenses ressources que représentent ses cours d’eau.
Ils nous racontent également comment ils s’adaptent à leurs caprices, parfois violents.

Entretien avec Roger BOUSSET, ancien pêcheur professionnel,  sur le bateau Le Coursic

COMMENT LES RENCONTRER ?
Une série de conférences a été engagée dans les communes concernées par l'opération de collectage. Un film de 50 minutes, découpé en quatre séquences, y présente une grande partie des thèmes abordés dans les témoignages.
Des témoins locaux y sont régulièrement présents. Un moment d’échange avec le public suit la projection.
Le document est présenté en version gasconne originale, sous-titrée en français.
La prochaine conférence sera présentée par Caroline Dufau et Yvan Bareyre le dimanche 21 septembre à 15H30 au port d’Urt.

Un exemple de document personnalisé à destination de chaque témoin.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire