dimanche 10 janvier 2016

MACHIAVEL, LE FONDATEUR DE LA SCIENCE POLITIQUE MODERNE

"Il est machiavélique!"
Nous connaissons cette expression qui caractérise un esprit fourbe et calculateur. Elle détermine les pratiques amorales, les manigances et les tromperies qui ont pour objectif de s'approprier puis de conserver le pouvoir.

A l'origine de cette expression se trouve un diplomate et philosophe, issu d'une famille riche et influente, né à Florence d'Italie en 1469 : Nicolas Machiavel.

A l'époque de Machiavel, l'Italie est sous la domination de quelques grandes familles qui se livrent une bataille sévère.
Parmi celles-ci la famille de Médicis. Elle règne sur Florence dont elle a pris le contrôle en 1434, mais ce règne est jalonné de soulèvements populaires et de coups d’État.

Les Médicis chassés par une nouvelle révolte, Nicolas Machiavel prend la tête de la chancellerie florentine en 1498.
Les missions successives qui lui sont confiées feront naître dans la tête du jeune et talentueux diplomate un certain nombre de principes qu'il explicitera dans plusieurs ouvrages. 
Parmi ceux-ci - et le plus connu - : Le Prince.


Nicolas Machiavel y développe le point de vue que
tout dirigeant ne devait pas être guidé par un code moral, mais par la nécessité de s'approprier et de conserver le pouvoir.

Pour Machiavel, la fin justifie donc les moyens.

La psychologue américaine Harriet B Braiker définit le machiavélisme comme "...une stratégie de manipulation dans les échanges sociaux et un style de personnalité qui utilise les autres personnes comme un outil pour servir son intérêt personnel."

LES PRINCIPES DE MACHIAVEL

Dans Le Prince, Machiavel présente plusieurs règles à destination des futurs dirigeants :
  •        Ne jamais faire preuve d'humilité. Il est plus efficace d'être arrogant dans ses rapports avec les autres.
  •       La morale et l'éthique sont pour les faibles. Les personnes puissantes doivent se sentir libres de mentir, de tricher, de tromper à chaque fois que cela les arrange.
  •       Afin d'être populaire et de sécuriser son pouvoir, "un prince" ne doit pas être vertueux, il doit juste "paraître" vertueux.
  •       Le meilleur moyen de traiter avec les gens est de leur dire ce qu'ils veulent entendre.
  • ...
    Ne sommes-nous pas en mesure de placer quelques visages politiques actuels sur les principes machiavéliques ci-dessus?




Après cinq siècles d'existence, Le Prince continue à influencer profondément la politique moderne. Ses principes, suivis avec application par les élites en place, représentent l'esprit corrompu d'un système dont les peuples espèrent et attendent vainement la fin.

Ainsi, Nicolas Machiavel peut être considéré comme le véritable fondateur de la science politique moderne.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire